Dans le sillage de Léonie d’Aunet

Quel est le plus important pour un récit de voyage ? Les contrées traversées ou la personnalité de l’auteur ? La question ne se pose pas avec Voyage d’une femme au Spitzberg (1854). Que l’on en juge : l’île est alors placée « aux confins du monde » et le livre de Léonie d’Aunet (1820-1879) est dépeint comme « […] doux, vif, vrai, charmant et comme le reflet exquis d’elle-même » par Gustave Flaubert ! Léonie n’a que 19 ans quand commence son aventure nordique. Bravant une opposition unanime, elle suit dans un premier temps son futur mari, le peintre François-Auguste Biard, dans un périple à caractère scientifique au-delà du cercle polaire. Avec dans ses bagages Han d’Islande, récit épique écrit par Victor Hugo à l’âge de 19 ans, dont l’action se déroule à Trondheim en Norvège… Nord Espaces vous invite à découvrir les confins de l’Europe dans le sillage de Léonie.

Lire la suite Dans le sillage de Léonie d’Aunet

AUTOUR D’ÅLESUND PARTIE 2

Dans notre précédent article Autour d’Ålesund, publié le mois dernier, nous parlions des îles autour d’Ålesund, la célèbre ville norvégienne entièrement reconstruite en architecture de style Art Nouveau après un incendie massif au début du XXème siècle. Aujourd’hui nous allons plutôt rentrer dans les terres et parcourir les fjords avoisinants ainsi que les chaînes montagneuses des Alpes de Sunnmøre et des Raumafjella. Lire la suite AUTOUR D’ÅLESUND PARTIE 2

ARTISTES EN ARCTIQUE : les ruptures créatrices de Férial

Pris dans les glaces du Groenland, le Manguier fut l’hiver dernier le berceau de ruptures créatrices. Belle reconversion pour cet ancien remorqueur de la Marine Nationale, réhabilité en navire d’expédition et résidence d’artistes par son capitaine Philippe Hercher. Ils étaient huit sélectionnés pour ce voyage. Qui est l’auteur de ces photographies bouleversantes ? Quelle est cette âme d’artiste ? Que ressent-on après cette expérience hors du commun ? Nous sommes allés à la rencontre de Férial. Née en 1965, parisienne de mère, kabyle de père, elle est diplômée des Arts décoratifs de Nice (Villa Arson) et de l’école d’Art Beaubourg (Paris), dont elle sortit major de promotion avec une thèse sur Serge Gainsbourg. Libre et utopiste, elle fut photographe officielle de Patti Smith en 2016 et du Festival des Nuits du Sud de Vence, qui programme depuis 20 ans des artistes prestigieux du monde entier (John Baez, Jimmy Cliff, Nile Rodgers, Kéziah Jones, Bernard Lavilliers etc…). Cédons-lui la parole…

Lire la suite ARTISTES EN ARCTIQUE : les ruptures créatrices de Férial

Glasgow, Ecossaise muséale et rock’n’roll

Avec 600 000 habitants, Glasgow est aujourd’hui la première ville d’Ecosse et la troisième du Royaume-Uni. Sa position géographique, dans les Lowlands de culture anglophone, fit au 19ème siècle la fortune de la « seconde ville de l’Empire britannique ». D’importants gisements de charbon et de fer permirent son fort développement industriel, la Clyde devenant le fleuve écossais de référence pour la construction navale et le commerce. Si l’après-guerre fut difficile, les efforts entrepris depuis la fin des années 80 sont payés aujourd’hui d’une renaissance économique et culturelle. Lire la suite Glasgow, Ecossaise muséale et rock’n’roll

Voyageur : Touriste ou Explorateur?

L’exploration peut être définie comme l’« action de parcourir [une région, un domaine géographique inconnu ou peu connu] afin de recueillir des informations d’ordre scientifique, économique ou ethnographique » (CNRTL). Elle n’a a priori pas grand-chose à voir avec le tourisme, « activité d’une personne qui voyage pour son agrément, visite une région, un pays, un continent autre que le sien, pour satisfaire sa curiosité, son goût de l’aventure et de la découverte, son désir d’enrichir son expérience et sa culture » (CNRTL). L’explorateur a forcément précédé le touriste en un lieu donné. Existerait-il d’autres passerelles entre ces deux figures du voyageur ?

Lire la suite Voyageur : Touriste ou Explorateur?

« Voyager Ici et Ailleurs » coup de cœur du printemps pour les merveilles de l’Est canadien

Si la curiosité vous pousse vers le rayon des magazines de voyages d’une maison de la presse en ce printemps 2018, vous ne pouvez pas manquer la superbe revue « Voyager Ici et Ailleurs » : la couverture magnifique, toute en nuance de bleu océan, de blanc écume et nageoires de gris baleine attire forcément le regard. D’autant que la baleine en plongée qui occupe le centre de la couverture semble regarder le futur lecteur avec intelligence et bienveillance. Il suffit de l’annonce d’un article intitulé « les merveilles de l’Est canadien – Côte Nord, Gaspésie, Nouveau Brunswick » pour que le voyage débute. Dans une chanson, parlant des Îles de la Sonde, G. Manset écrivait : « …mais tu peux partir quand même, il y a des poissons qui t’emmènent, poissons venus du fond des âges, poissons aux longues chevelure, dauphins bleus sur fond d’azur ». Là, on veut croire que c’est une baleine qui invite au voyage, cétacé gris sur fond bleu de l’estuaire du Saint Laurent, une plongée dans le grand bleu où l’océan se mêle au fleuve et quand la nature canadienne se réveille au printemps. Lire la suite « Voyager Ici et Ailleurs » coup de cœur du printemps pour les merveilles de l’Est canadien

Chanter sur tous les tons en Lettonie avec des choristes du monde entier

Du 30 juin au 8 juillet 2018, des dizaines de milliers de participants, de tous âges, de toutes conditions, de toutes nationalités vont se retrouver à Riga, la capitale de la Lettonie, pour participer à la 26ème Fête Nationale Lettone du Chant Choral – et à la 16ème Fête de la danse. Cette fête qui se veut un témoignage pacifique international rassemblant des choristes professionnels ou amateurs, plein de beauté et d’harmonie, se déroule tous les 5 ans depuis 1873. Elle est inscrite sur la liste du Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’Unesco. Une merveilleuse occasion de découvrir les Pays Baltes et une Lettonie méconnue, qui réussit à faire chanter d’une seule voix 17.000 choristes venus de Lettonie bien sûr, mais aussi d’Europe, des Amériques, d’Asie ou d’Afrique, d’Océanie même, unis par la passion du chant et plus encore : comme aiment le rappeler les lettons, chanter ensemble est bénéfique pour la santé de chacun, mais aussi pour l’harmonie entre nations…

Lire la suite Chanter sur tous les tons en Lettonie avec des choristes du monde entier