J’ai testé pour vous…. l’exposition « Sainte-Russie » au Louvre

 

Exposition « Sainte Russie », des origines à Pierre le Grand

Dans le cadre de l’année France-Russie 2010, une exposition est consacrée à l’art russe ancien du IXe au XVIIIe siècle au Musée du Louvre à Paris. L’exposition rassemble près de 400 oeuvres (icones, calices, bijoux, croix, parchemins, découvertes archéologiques…) provenant essentiellement des musées russes. L’occasion de profiter d’ oeuvres exceptionnelles présentées pour la première fois en France.

[Descriptif, venant du site du Musée du Louvre]

L’exposition commence avec l’apparition des « Russes » dans l’histoire et avec les rivalités et luttes d’influence entre Latins, Vikings et Byzantins. Puis surviennent les premières conversions dans la Rous’ de Kiev, qui aboutissent au célèbre « baptême » du prince Vladimir en 988. La Rous’ devient alors définitivement chrétienne et reprend le modèle ecclésiastique de Constantinople. L’art chrétien s’épanouit dans la Rous’, à Kiev, à Tchernigov, à Novgorod, à Pskov, à Vladimir, à Souzdal… hésitant alors entre prépondérance byzantine et tentation de l’Occident latin.

Après la coupure introduite au XIIIe siècle par l’invasion et la domination mongole, l’art chrétien renaît dans toute sa splendeur dans les grands centres de la Russie médiévale, accompagné par un dynamisme monastique sans précédent, tandis que peu à peu s’impose l’ascendant de Moscou. C’est aussi le temps des peintres Théophane, Roublev et Dionisi.

Au XVIe siècle, Moscou, qui se proclame « Troisième Rome » et devient une « Nouvelle Jérusalem », inaugure sous les règnes de Basile III et Ivan IV le Terrible un nouvel âge d’or de l’art russe, qui culmine avec le couronnement d’Ivan le Terrible comme tsar (1547) et avec l’avènement du Patriarcat de Moscou (1589).

Enfin, après le « temps des troubles », les conflits et renouveaux qui traversent le XVIIe siècle sous les premiers Romanov et la réforme du patriarche Nikon précèdent les changements politiques et esthétiques radicaux imposés par Pierre le Grand.

Jusqu’au 24 Mai 2010, au Musée du Louvre, Paris

Prix : 11 €

Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur de l’expo, dommage 😦

[Mini-site consacré à l’exposition]

[Programmes Nord Espaces sur la Russie]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s