ALASKA – The last frontier

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’équipe Nord Espaces/Borealis voyages va programmer à partir de l’été 2011 des séjours en Alaska. Silja, qui a travaillé sur le projet pendant un peu plus d’une année, a visité pour vous cet état en total communion avec la nature.

Nous allons vous proposer son récit de voyage en un feuilleton de plusieurs épisodes, vous retrouverez très bientôt les programmes sur notre site Borealis Voyages.

Embarquement immédiat pour l’Alaska…

Partie 1 : Vancouver / Ketchikan

27 août 2010 Arrivée à Vancouver

Arrivée à Roissy CDG après une nuit blanche. Il est à peine 7h30 du matin. Notre vol part à 9h25, ce qui nous laisse tranquillement le temps de s’enregistrer et de prendre un café. Nous sommes perdus entre la fatigue et l’excitation. Nous partons à Vancouver, à 20 heures de voyage depuis Paris. C’est la première fois que je monte dans un avion aussi gros à bord de la Continental Airlines, moi qui suis habituée aux vols vers la Scandinavie sur des A320, voire aux ATR sur les vols intérieurs…

A peine installés dans l’avion que nous dormons déjà tous les 2. Le décollage me réveille, c’est partit pour 10h15 de vol au delà de l’Atlantique, à destination de Houston. Je dors 6 heures sur 10, mon ami tout le long… le trajet passe finalement relativement vite. Nous voilà déjà dans le Texas! Changement de terminal, nous avons quasiment 5 heures d’escale alors nous en profitons pour faire un saut dehors. Il fait 90°F, l’air est irrespirable! Je disais justement que l’on aurait pu arriver une semaine plus tôt pour faire une escale sur la Sunbelt, mais finalement je préfère aller directement en Amérique du Nord!

Je profite de l’escale pour revoir notre itinéraire et par mesure de précaution, j’avais fait en sorte d’arriver un jour avant le départ de notre bateau à Vancouver. Mais je me rends vite compte que j’ai oublié de réserver un hôtel pour la nuit… Heureusement que j’ai des collègues en or, qui, après un coup de fil, me trouvent rapidement un hôtel dans le centre-ville de Vancouver!! Un peu plus et nous aurions eu la joie de découvrir la vie nocturne de Vancouver.

Notre second vol dure moins longtemps, en 3 heures et demie de temps, nous sommes déjà au Canada. Nous passons encore une fois tout un tas de contrôles avant de pouvoir récupérer nos bagages. Malgré les restrictions pour rentrer sur le territoire Canadien, l’aéroport nous emmène déjà dans une atmosphère détendue, très peu de trafic, on entend seulement l’écoulement de l’eau d’une cascade murale. Tout est propre, clair et calme, comme dans les aéroports nordiques. La « Canadian Line » nous emmène très facilement dans le centre-ville et à notre grande surprise, il fait plus chaud qu’à Paris. C’est le week-end, nous croisons beaucoup de gens sortant faire la fête. Certains même nous proposent de l’aide, nous voyant perdus avec notre plan. Nous trouvons finalement le Burrard Inn hotel. Epuisée (je parle pour moi, mon ami, lui à dormi tout le trajet) j’ai à peine eu le temps de poser les valises que je suis déjà endormie…

28 août 2010 Départ du bateau

Je me réveille au son d’une sirène vers 8h00 et découvre que nous dormons en face de l’hôpital! De toute façon je n’avais pas prévu de faire la grasse matinée. Le checking du bateau est à midi, nous avons donc quelques heures pour découvrir la capitale de l’Ouest Canadien. Nous commençons par un « Breakfast Bagel » (sorte de donust au blé complet, garnis de bacon et d’omelette) et un bon café nordique comme je les aime! La ville est construite sur un model américain, un plan en damier avec des câbles en hauteurs dans les carrefours où l’on peut lire le nom des rues. Comme d’habitude nous allons où le vent nous porte (c’est de cette façon que nous aimons visiter les villes), mais par malchance nous atterrissons dans le quartier malfamé de Vancouver… Nous fuyons rapidement cet endroit, où ne doivent pas se rendre beaucoup d’autres touristes et nous arrivons au chinatown de la ville. Nous avions déjà tous les deux remarqué auparavant que cette ville est peuplée de beaucoup d’asiatiques. Nous terminons par les rues commerçantes, beaucoup de monde dans les rues et de nombreuses animations (courses d’orientation, compétition de skateboard, traction de voitures).

Le port se trouve tout près du centre-ville, et le Diamond Princess nous y attend déjà ! Nous profitons de la vue depuis la baie quelques instants, d’où l’on peut voir les hydravions décoller et disparaître dans les montagnes. Le cadre est vraiment superbe et le soleil est avec nous. Nous quittons Vancouver à 16 heures, vers de nouveaux horizons !

A suivre / To be continued….

 Par Silja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s