LE NORD, C’EST L’EST : Tchoukotka, l’Est le plus nordique.

LE NORD, C’EST L’EST. C’est ainsi que Cédric Gras baptisa son livre consacré aux grands espaces russes au-delà de l’Oural.

Le Nord n’est pas seulement une notion géographique. Depuis des siècles, le Nord attire comme un puissant aimant des explorateurs, des scientifiques, des aventuriers. Le Pôle nord est devenu un point mythique à atteindre. Le rêve du Nord était étroitement lié à l’inaccessible, à l’épreuve, à l’inconnu, au danger, au vide et enfin à l’esthétique austère et fascinante.

composition1

Les choses ont bien changé… Les terres et les mers polaires telles que Groenland, Islande, le nord canadien (à l’exception pour l’instant du Nunavut), le Svalbard et son île principale, Sptizberg, sont submergés par des bateaux transportant des touristes confortablement installés dans des cabines chauffées et équipées. Même le Pôle Nord géographique est atteignable en brise-glace nucléaire.  Ne parlons pas de la Scandinavie et de la Finlande avec les « produits » étudiés style « Père Noël », « aurores boréales » et autres « Laponie authentique ».

Où est donc le Nord ? A l’est, répondra Cédric Gras. A l’est où le tourisme de masse ne parvient pas. Là où il n’y a pas d’infrastructure touristique, là où personne ne vous attend et n’a rien à vous vendre, là où on ne parle pas l’anglais, là où l’individualisme tue, là où la Nature est toujours reine.

_69d8130

La Tchoukotka… une terre au bout du monde baignée par les eaux de l’Océan Arctique et séparée du continent américain par le détroit de Béring ; une terre à la croisée de vents éternels et des tempêtes polaires… loin des intenses activités humaines, loin des grandes villes et des grandes routes, la vie sauvage se réfugie ici. La terre ancienne de Tchoukotka découvre, mais seulement à ceux qui sont capables de répondre à son défi, ses merveilles uniques, sa beauté crue et authentique. 

_69d8190

Rien n’a changé depuis des siècles dans ce paysage, on le retrouve tel qu’il est apparu aux yeux des premiers explorateurs… Les côtes rocheuses, le climat sévère, la toundra blanche à perte de vue en hiver, sans repères, des montages enneigés, les lacs gelés sur plusieurs mètres de profondeur et les hommes forts, ayant de grandes qualités humaines pour survivre. 

Cette terre étonnante de la Tchoukotka c’est un hymne à la vie ! L’hiver, long et dur, domine tout être vivant. Tout se plie devant la puissance du froid : la végétation, l’animal, l’homme, le fer… 

Ici, l’été arrive tard, comme si la route était longue, comme s’il est essoufflé en ayant dépensé toute sa chaleur avant d’arriver. Mais la terre de la Tchoukotka l’accueille avec la joie intense et profonde. Tout change d’un seul coup ; la toundra se remplit de couleurs vives et des bruits de la vie sauvage ; la mer est riche en poissons, morses, baleines, ours blancs,  et le ciel est traversé d’une quantité innombrable d’oiseaux polaires ! Tout s’accélère avec une énergie impressionnante, tout se presse de vivre, se dépêche de sentir … la vie pulse avec force toute l’envie de vivre comme si chaque particule de ce monde sauvage était consciente de ce temps court qu’on lui accorde avant de le plonger à nouveau dans l’immensité et le silence du grand Blanc. 

Nous, hommes et femmes modernes venus comme disent les aborigènes de la « grande terre », nous sommes gâtés par des couleurs, des sensations, des émotions, des parfums, des odeurs et de la chaleur…il semble que rien ne puisse nous surprendre. Comme des enfants gâtés, on attend d’être étonnés en se demandant ce qui peut bien nous concerner dans ce grand vide blanc hivernal qui garde dans la profondeur de sa terre gelée les restes des mammouths et des bisons. 

C’est là où commence la plus grande découverte de soi….

A suivre

tchoukotka

Par Julia Rugens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s