APRES LA FIN : EXPOSITION DE FRANCESCA PIQUERAS

Alors que la peinture était selon Hegel le premier des cinq arts classiques pour exprimer l’infinie richesse de la vie subjective, le cinéma, la danse et la photographie complètent aujourd’hui l’expression artistique de l’humanité. La photographie se caractérise par un subtil mélange de vérité objective et de recherche subjective propre à tout art. Longtemps au seul service de la presse et des historiens, elle a depuis quelques décennies conquis ses lettres de noblesse, en empruntant notamment au thème universel du voyage.

La photographe Francesca Piqueras me contacta il y a quelques semaines pour organiser son voyage lointain au lac Baïkal, en Sibérie et au Kamtchatka, en Extrême Orient russe, à la recherche de nouvelles images. Elle est de ces artistes qui interpellent notre société corrodée et pointent notre mal-être honteusement voilé de modernité. Sommes-nous conscients de la finalité de notre civilisation, voire de l’Humanité ?

Moi-même j’ai parcourus lors de mes voyages des sites mythiques, glorieux et peuplés… avant. Aujourd’hui silencieux, abandonnés, éventrés et désagrégés, ces témoins d’un échec ne font qu’évoquer la vie… avant. Le dénominateur commun à toutes ces ruines est la rouille, celle des tonneaux vides d’essence dans la toundra, des radars autrefois à la pointe de la technologie, des usines délaissées, des engins agricoles et bateaux échoués … Serait-ce la fin du mythique âge de fer ? La rouille ronge-t-elle aussi nos cœurs et nos âmes ?

L’amour, l’orgueil, l’ambition, l’intelligence, l’espoir, l’audace, la création … la vie. En certains lieux, tout céda place à ce que Francesca Piqueras appelle l’architecture du silence, de l’abandon et de la fin, ces épaves du progrès réparties aux quatre coins du Monde dans le décor toujours solennel et magnifique de la Nature, dont nous avons un besoin vital sans que la réciproque soit vraie. Le temps et la Nature œuvrent ainsi ensemble à nous montrer notre petitesse devant l’inéluctable.

apres-la-fin-francesca-piqueras
APRES LA FIN, la nouvelle exposition de Francesca Piqueras, invite à une réflexion profonde sur notre vie, le sens à donner à notre présence au monde, au cheminement de l’Humanité.

Galerie de l’Europe : 16 mars – 6 mai 2017

Vernissage le jeudi 16 mars de 18h30 à 21h30.

Par Julia Rugens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s