DENALI AU COEUR

C’est au cœur de l’Alaska que l’on trouve les 6 195 mètres du point culminant d’Amérique du Nord. Le mont Denali présente aussi un volume et une élévation verticale supérieurs à ceux de l’Everest ! Le sommet ne fut vaincu qu’en 1913, car son altitude et sa situation arctique le rendent très difficile à escalader. Cinq larges glaciers, dont certains atteignent 70 à 80 kilomètres de long, s’étalent sur ses pentes. Le Denali retrouva en 2015 son nom d’origine signifiant « Celui qui est haut » dans le dialecte des Amérindiens Athabascans. Ceux-ci étaient mécontents que la montagne, d’une grande importance historique et culturelle pour eux, ne porte pas son nom traditionnel. Elle fut en effet baptisée officiellement en 1896 par un prospecteur, en hommage à William McKinley, ex-gouverneur de l’Ohio, alors désigné par le parti Républicain pour briguer la magistrature suprême… Le vingt-cinquième président des Etats-Unis ne vint jamais en Alaska, mais fut assassiné en 1901 au cours de son second mandat. Le sommet est aussi connu sous le nom russe de Bolchaïa Gora (Большая Гора), signifiant « grande montagne ». L’Alaska fut en effet russe jusqu’en 1867 !

denali-alaska-2

Le mont fait partie depuis 1917 d’une zone protégée. Le Parc national et réserve de Denali s’étend aujourd’hui sur 24 395 km2, soit la taille de quatre départements français. Les fleurs sauvages parsèment en été la toundra, éclatante de jaunes, rouges et oranges en automne. La seule route est réservée aux bus du parc, qui passent plusieurs cols pour rejoindre le Wonder Lake. La vue sur le mont Denali y est magnifique. Le parc abrite une importante population de grizzlys et d’ours noirs, des troupeaux de caribous, mouflons de Dall et élans, ainsi que des loups au cerveau deux fois plus gros que celui d’un chien domestique. La marmotte des Rocheuses, l’écureuil de l’Arctique, le castor et le pika s’épanouissent dans la toundra. De nombreux oiseaux migrateurs se posent de la fin du printemps à celle de l’été : jaseur d’Amérique, durbec des pins, traquet, lagopède alpin, cygne siffleur, aigle royal… Les cours d’eau sont aussi riches de truites, saumons et bien d’autres trésors. Beau métier que celui de gardien du parc de Denali ! Le survol en avion, le rafting, la pêche et les randonnées pédestres sont des activités particulièrement appréciées des visiteurs. Pour maintenir les animaux à l’état sauvage et prévenir le danger, il ne faut pas les nourrir et approcher de trop près. En Alaska, on craint moins l’ours souvent craintif que l’élan de plus de 500 kg toujours susceptible de charger ! Sans négliger, dans la série de romans Twilight écrits par Stephenie Meyer, le clan de vampires dont le mont Denali serait le refuge …

denali-alaska-3

Il faut si possible emprunter la Denali Highway pour se rendre au parc ou le quitter. Construite en 1957 entre Paxson et Cantwell, elle fut un temps son seul lien routier avec Anchorage. Offrant 214 km de vues panoramiques sur les montagnes, la toundra et la taïga, elle traverse des rivières poissonneuses et des terrains de chasse indiens, entre lacs d’altitude et anciennes mines d’or. Goudronnée sur moins de 40 km, celle qui est aussi nommée Alaska Route 8 ne se parcourt qu’en 4×4.

 Par Sébastien, photos Andrea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s