FINLANDE : Mon « aitta » à Paris

Par Sébastien

La Finlande célèbre son centenaire au cœur de Paris avec une installation aux 6 cabanes en pin massif. En finnois comme en anglais (homeland), la patrie est en effet le pays-maison (kotimaa). Ce petit village nordique, imaginé et hébergé à l’Institut finlandais, est nommé KOTI (la maison).

IMG-20170425-WA008 (2)

Ouvert à la visite de 13H00 à 18H00, il héberge surtout jusqu’à 12 personnes pour 100 nuits, les réservations étant assurées via la plateforme communautaire AirBnb ! Dénuées de fenêtre, odes à la simplicité et au calme, les cabanes pour une à quatre personnes sont meublées d’une sélection d’objets finlandais en céramique, bois ou lin. Après s’être déchaussé, l’hôte peut revêtir la robe de chambre et chausser les pantoufles conçues pour l’occasion par Lapuan Kankurit. Réveillé en douceur par des lampes reproduisant la lumière du jour, il partage à la table commune un petit déjeuner de pain noir, yaourt, fruits des bois et granola (mélange d’avoine, d’amandes et de miel). Le café est servi dans les créations en céramique de Nathalie Lahdenmäki. En quoi cette expérience intemporelle, partagée par de nombreux touristes et quelques parisiens, est-elle typiquement finlandaise ?

IMG-20170425-WA001

Conçues par la designer Linda Bergroth, les cabanes sont inspirées des aitta finlandaises, construites traditionnellement autour des mökki, chalets accueillant les amis et invités. L’aitta servait à l’hébergement des saisonniers pendant les moissons, au stockage et à l’entreposage. La maison est pour les Finlandais bien plus qu’un abri personnel. C’est aussi une vie communautaire, un sentiment d’appartenance et de confort, un état d’esprit. Notamment la maison de campagne, très ancrée dans la culture locale. Souvent bien plus modeste que la résidence principale, elle est typiquement construite en pleine nature sur un terrain appartenant à la famille élargie, près de la maison originelle des ainés, l’ensemble finissant par constituer un petit village au fil des générations… En Finlande, il est de tradition de se déchausser avant d’entrer dans une maison. L’alternance septentrionale de jours sans fin et de longues nuits d’hiver développe une grande sensibilité à la lumière. La forêt étant considérée comme un bien commun, des Finlandais de tous âges y collectent des myrtilles en été et des champignons à l’automne. On notera la très grande qualité des mets proposés le soir de notre visite : le traiteur Leivonen avait préparé une série de mets délicats, à l’apparente simplicité mais aux saveurs sophistiquées révélatrices de l’art de vivre des finlandais. Le café est l’une de leurs boissons favorites. Passez la nuit en Finlande, réveillez-vous à Paris !

KOTI – Jusqu’au 6 mai 2017 à l’Institut finlandais

60 rue des Écoles, 75005 Paris

01 40 51 89 09

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s