RENCONTRES NORVEGIENNES

Dans mon dernier article, je vous parlais de mon expérience à bord des trains norvégiens. Là où le temps s’arrête et où l’on peut profiter du monde qui nous entoure et faire de belles rencontres norvégiennes.

RENCONTRE AVEC PAL, LE NORVEGIEN FRANCOPHILE

Lors de mon périple dans les fjords de Norvège, j’ai fait la connaissance d’un norvégien, septuagénaire, qui le temps d’une journée m’a fait visiter quelques sites bordant le Sognefjord, le plus grand fjord de Norvège. Pål, cet ancien prof d’histoire du sud d’Oslo, francophile, amoureux de la France et également de son pays la Norvège, dont il aime parler. Sa fille habite aux abords du Sognefjord avec sa petite famille, dans une grande maison familiale faisant face au fjord. J’ai rencontré Pål dans le train qui me menait à Flåm et de suite, le courant est passé. Je suis toujours admirative des personnes d’un âge mature dont je peux apprendre des choses.

naeroyfjord
le Naerøyfjord

A notre arrivée dans le petit village de Flåm, nous nous sommes rendus compte que nous logions dans le même hôtel. Pas compliqué, il n’y a pas 50 hôtels dans cette bourgade. Nous avons  convenu de dîner ensemble avec au menu (renne, betterave) le tout accompagné d’une bière locale (la Ægir, du nom d’un géant de la mythologie nordique) pour lui et d’un verre de vin rouge pour moi en bonne française. Nous avons commencé à échanger sur nos pays respectifs. Nous sommes en France en pleine période électorale et Pål en bon francophile s’intéressait à nos élections et à l’avenir de notre pays. Pål a vécu en France il y a très longtemps et rend souvent visite à des amis à Paris ou en Camargue. Il parle un peu le français mais nous avons échangé en anglais. Il a un anglais parfait et très compréhensible. Sa fille a étudié un an à l’université de Dauphine à Paris dans le cadre d’Erasmus, elle est maintenant manager dans une grande société. Le courant passant tellement bien qu’il a passé un coup de fil à sa fille pour lui demander si le lendemain, elle serait libre pour déjeuner, elle a accepté et il m’a proposée une journée d’excursion au nord de Flåm, dans le Sognefjord, dont l’un de ses bras, le Naerøyfjord figure au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2005. J’ai bien évidemment accepté.

LE SOGNEFJORD, LIEU IDEAL ENTRE PARC NATIONAL ET GLACIERS

Le fjord le plus profond de Norvège est situé à une position stratégique avec à l’Est, l’impressionnant parc national du Jotuheimen, véritable paradis pour les randonneurs, dont les pics vertigineux et les eaux bleutées en font sa renommée. De plus, le Jotuheimen peut s’enorgueillir d’avoir le point culminant de Norvège, le Galdhøpiggen s’élevant à 2 469 m d’altitude. A l’ouest, se trouve les glaciers du Parc national de Jostedalsbreen. Un voyageur peut rester aisément une semaine pour explorer toutes les beautés de cette région et partir à la rencontre de différents paysages, c’est ce qui est merveilleux avec la Norvège c’est que les paysages sont variés, on ne voit jamais la même chose. C’est comme l’Islande.

ArktVestlandet1.tif
Credit photo : Nils Vik

Cette année, le printemps tarde à arriver dans toute la Norvège, il neigeait encore à Oslo fin avril et certaines routes dans les fjords demeurent fermées et n’ouvriront qu’à partir de la mi-mai. Vu le temps limité qui s’offrait à nous, de Laerdal, nous avons pris le tunnel long de 25 km pour nous rendre jusqu’à Aurland. Mais juste avant, nous avons fait un petit détour par le belvédère de Stegastein, le ciel était couvert mais la vue sur le fjord était magnifique, la route qui mène à ce belvédère est impressionnante et surtout très étroite avec ses virages, il faut rester concentrer. En été, j’imagine qu’au moment du coucher de soleil, le panorama doit être époustouflant. Heureusement pour nous, nous étions en basse saison, nous étions seuls sur la route et nous n’avons pas croisé de voitures venant en face de nous. Cela aurait été assez sportif pour circuler. En période estivale, je vous recommande vivement de passer la route pittoresque de l’Aurlandfjellet appartenant aux routes nationales touristiques de Norvège et qui rejoint Laerdal en 47 km. Par contre, vous ne serez pas seul à l’emprunter mais cela en vaut la peine. Malheureusement, nous n’avons pas pu continuer notre chemin via cette route car fermée dû à la neige, nous avons dû passer par le tunnel, moins intéressant mais beaucoup plus rapide. Le tunnel d’Aurland est le plus long tunnel routier au monde, deux fois plus long que le Mont Blanc. Claustrophobes s’abstenir mais sérieusement on survit. Pål me disait qu’il faisait attention car il y avait beaucoup de radars. Parfois, il était tenté d’aller plus vite. En 20 minutes environ, on a traversé le tunnel, c’est passé très vite, nous avons ensuite pris un ferry pour une courte traversée qui nous laisse à peine le temps de descendre de la voiture et observer le panorama qui s’offre à nous. Même pour 15 minutes de traversée, on peut passer à la cafétéria s’offrir un café ou goûter une « Kannelbullar » (pâtisserie à la cannelle), ils ont le sens pratique les norvégiens.

20170427_130908

L’ACCUEIL DES NORVEGIENS

A la descente du ferry, continuation jusqu’à Sogndal et ses environs pour nous rendre jusqu’à la maison de la fille de Pål. J’ai été touchée par l’accueil d’une personne qui ne me connaissait pas. Le cliché des scandinaves est qu’ils sont de premier abord très froid, ce ne fut nullement le cas de mon côté. Nous avons beaucoup échangé sur divers sujets, sur Paris vu qu’elle y avait vécu  étudiante, nous avons beaucoup parlé de la région, de la Norvège, elle était contente qu’une française en sache autant sur la région, le pays, cela facilite le contact.

GASTRONOMIE NORVEGIENNE : LE BRUNOST

undredal photo
Crédit photo : Undredal Stølsysteri

Pour déjeuner, elle nous a préparé un repas simple. Du pain maison, des petits croissants faits maison avec du beurre, du saumon, de la salade, de la confiture, ainsi que le fromage local, le brunost ou appelé aussi geitost (fromage brun au doux goût caramélisé). J’ai goûté ce fromage lors de mon premier voyage dans les fjords de Norvège il y a 16 ans maintenant. Bien que l’on puisse également le trouver en Suède, ce sont les norvégiens qui l’ont définitivement adopté et le considèrent comme faisant partie de leur héritage culinaire. Les norvégiens fabriquent le brunost depuis des siècles maintenant. Fabriqué à partir de lait de vache et de chèvre, le brunost est servi tranché finement sur du pain grillé, du pain croquant ou  des gaufres. Il est considéré comme sain en raison de son contenu élevé en fer, en calcium et en vitamines B.

20170427_142608

A à peine 10 minutes de Flåm, vous pourrez visiter le charmant et pittoresque village d’ Undredal. Ce petit village de 90 personnes et près de 500 chèvres, situé au bord du fjord d’Aurland, est très vivant en été et accueille le festival du fromage de chèvre. Jusqu’à l’ouverture du tunnel, Undredal était isolé de tout et on ne pouvait y accéder qu’en bateau. Ce village est connu pour la production du fromage de chèvre que l’on peut goûter. Cette petite bourgade est doté d’un riche passé historique avec ses maisons de bois traditionnelles et sa petite église datant du 12ème siècle pouvant accueillir 40 personnes ; elle fut restaurée au milieu du 20ème siècle. Vous pourrez visiter cette petite église en été seulement. Egalement, à Undredal, vous pourrez acheter le traditionnel fromage de chèvre dans la petite boutique du village. Pour parfaire votre connaissance du sujet, vous pourrez y trouver un petit musée expliquant le processus de fabrication du fromage.  Malheureusement, ce musée était fermé lors de mon second passage en avril dernier.

20170427_162314

Puis, ce fut le moment de revenir sur Flåm pour reprendre mon train à destination de Myrdal et de Bergen. J’ai passé un excellent moment avec des personnes attentionnées et accueillantes qui m’ont faite redécouvrir cette région visitée il y a 16 ans. Je me suis réellement sentie comme à la maison.

Souhaitez-vous également faire de belles rencontres norvégiennes ?

Contactez Nord Espaces et nous élaborerons ensemble votre voyage. Notre spécialité est le sur-mesure, nous prendrons le temps nécessaire pour vous satisfaire.

Qu’attendez-vous pour partir en Norvège ?

Par Valérie

2 réflexions sur « RENCONTRES NORVEGIENNES »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s