Sólheimajökull « le glacier où vit le soleil »

Le Mýrdalsjökull « le glacier de la vallée du marais » est le 4ème plus grand glacier d’Islande. Il en découle le Sólheimajökull faisant 11 km de long qui est situé au sud de l’île. Il offre une vue panoramique sur la plage de sable noir de Vik et les îles Vestmann qui ne cessent de grandir. Ce glacier est façonné par le changement climatique et est instable depuis environ 100 ans. La météo joue un rôle très important dans l’apparence des glaciers. En fonction des années, les glaciers se déplacent et fondent. Si le réchauffement climatique persiste, ce glacier devrait disparaître d’ici 100 à 200 ans…

Je vais vous raconter ma première expérience sur un glacier. Il y a déjà 1 an, j’ai eu la chance de gravir le Sólheimajökull, avec un temps fabuleux !

A 10h00 du matin, notre guide nous attendait sur le parking en plein air qui était notre point de rendez-vous. A côté du véhicule de notre guide, deux bancs étaient installés. Le premier posé sur le sol , le second un peu plus en hauteur.

Notre guide Rémi se présente et nous demande de nous installer sur les bancs afin de nous expliquer le déroulement de l’activité et les consignes de sécurité. Il nous interroge également sur notre pointure.

Quelques secondes plus tard , Rémi revient chargé. Piolets, crampons, harnais, et casques dans les bras. Je me projette dans un film l’espace d’une seconde, plongeant dans un gouffre en m’emportant de l’Antre de la terre…je reviens à la réalité.

Il nous explique l’utilité de chaque objet.

  • Le piolet sert à s’accrocher au glacier, si nous ne trouvons pas de prise, mais aussi d’équilibre.
  • Le harnais et le baudrier,pour des raisons de sécurité, servent à nous relier en cas de chute.
  • Les crampons nous servent à nous cramponner au glacier

glacier logo

lulu logoJe lève mon pied droit, le crampon au sol et place mon pied correctement en respectant les indications de Rémi. Je commence à lacer en passant une fois au dessus et une fois en dessous du crampon. J’avais l’impression de me retrouver en maternelle avec ma maîtresse pour m’apprendre à lacer mes chaussures. Mon ami a tout de suite réussi.

Pour ma part, j’ai fait appel à Rémi pour contrôler et serrer davantage n’ayant pas de force. L’équipe fin prête, nous voici parés et déterminés à nous engouffrer dans cette splendide montagne de glace.

Après quelques minutes sur la terre ferme, je me rends compte que l’aspect terreux se transforme en gravats. Un panneau stop apparaît. Rémi traduit l’écriteau : « Interdit sans crampons » et je me retrouve sur la glace à devoir escalader une pente …

Les premiers pas dans la glace sont difficiles. J’essaye d’appliquer les conseils de notre guide. Lever le pied comme un chat et le poser comme une baleine. Il faut frapper dans la glace d’un pas net et efficace. Rémi mime le mouvement à effectuer pour s’accrocher au glacier. Au ralentit , il lève le pied avec exagération et souplesse et tape avec un coup franc et fort à plat sur la glace. Cette technique est importante à reproduire pour monter correctement sur le glacier et éviter toutes chutes. J’ai omis de vous préciser une chose extrêmement importante ! Les chaussures de randonnées sont obligatoires pour tenter votre ascension sur le glacier.

Islande Sólheimajökull

Après une marche d’une heure, nous arrivons à nous stabiliser. Je regarde en face de moi. Et que vois-je ! Une magnifique vue sur les Iles Vestmann flottantes sur l’océan atlantique. La seule île habitée est Heimaey réputée pour l’observation des puffins. Je me retourne de nouveau pour atteindre le point culminant du glacier.

Le soleil arrive à son zénith, Rémi nous propose de nous asseoir. Son piolet à la main, notre alpiniste se met à casser un bloc de glace et remplit nos bouteilles directement à la source. L’eau était très fraîche et cette pause nous a permis de reprendre des forces pour poursuive notre activité. Arrivée au sommet, je me sens fière d’avoir été au bout de mes capacités.

glace

Si vous souhaitez faire une marche sur le glacier de Sólheimajökull. N’hésitez pas à venir nous rencontrer à l’agence pour en discuter de vive voix et si vous n’habitez pas Paris ou sa région contactez-nous par mail, nous nous ferons un plaisir de vous rappeler pour parler de votre prochain voyage. En attendant venez jeter un coup d’œil sur notre programme ICI

Par Laura

 

 

islande lolo logo

Islande photo lala logo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s