Spitzberg et Tromsø – Aventures polaires sous les aurores boréales

Depuis toujours j’ai voulu observer les aurores boréales… Un rêve ! Après trois tentatives infructueuses dans différentes pays du Nord, j’ai eu la chance de vivre ce moment si particulier dans des lieux magiques qui resteront gravés dans ma tête : Le Spitzberg et la ville de Tromsø… !

Début mars, l’hiver nordique dans ce coin reculé est la meilleure période avec de la neige, une obscurité qui commence lentement à prendre son envol et des aurores boréales qui sont encore bien présentes… J’ai choisi ce moment idéal pour partir en voyage à la découverte d’une destination arctique : Le Spitzberg, suivi d’une extension à Tromsø, la capitale de la Norvège du nord.

Le Spitzberg

Il s’agissait de mon premier voyage dans l’océan arctique, une belle expérience qui commençait par un beau moment inattendu. J’étais encore dans l’avion à environ 15 minutes de l’atterrissage à Longyearbyen au moment où le pilote annonce que des magnifiques boréales scintillent autour de l’avion. Je suis émerveillée, ma mission de voir enfin les aurores boréales s’est accomplit plus tôt que prévu.

Puis à l’atterrissage, le pilote nous avertit: Attention au vent fort en sortant de l’avion! En effet, un vent glacial nous accueille à l’aéroport de Longyearbyen, la capitale du Spitzberg. Un climat que je n’ai jamais senti avant lors de mes autres voyages d’hiver dans le nord. Une autre belle expérience et pour moi un vrai bonheur.

Le Spitzberg continue de me surprendre dans toutes ses facettes. Le climat en hiver est rude et n’a rien avoir avec ce que j’ai vécu en Laponie. Mais j’adore cette neige épaisse, le vent arctique et surtout cette atmosphère mitigée qui règne à ce bout du monde. Car ici on ne s’éloigne pas de la capitale sans guide équipé d’un fusil, le risque d’une attaque par un ours blanc serait trop élevé. J’apprends que même le maire de la ville informe les 2100 habitants quand un ours s’approche de la ville. Je suis sous le charme de cette façon de vivre et de cette excellente cohabitation entre ce petit nombre d’habitant représentant 40 nationalités différentes.

 

Expérience Ice-Caving 

En hiver, le Spitzberg invite à la découverte de nombreuses activités plutôt exclusives. Pour ma part j’ai testé l’excursion « Ice-Caving » (descente dans un glacier), une expérience plutôt sportive et inoubliable. Une tempête de neige poussait nos limites lors d’une montée de glacier proche de la capitale. Arrivée au sommet, il fallait d’abord enlever la neige qui bloquait l’entrée du glacier puis c’est par une sorte de toboggan en glace que nous avons glissé l’un après l’autre à l’intérieur du glacier. Ce que j’ai pu apercevoir à l’intérieur reste à mes yeux magique et un souvenir gravé dans mon esprit !

Notez que cette activité est déconseillée aux personnes claustrophobes ou avec des problèmes de dos !  

?file=934B20779E5EE60B99523E34D5FA938E19D4018C.jpg&dh=871&dw=800

DSC_0006

DSC_0018

DSC_0020

DSC_0029

 

Tromsø

Après quelques jours passés à Longyearbyen, j’ai repris l’avion pour me rendre à Tromsø situé à seulement 1h30 de vol. Un arrêt à recommander absolument. On tombe rapidement sous le charme de cette ville universitaire très animée avec un mélange de l’ancien et du moderne.  En hiver, cette ville est un véritable eldorado pour ceux qui souhaitent à la fois faire des activités sportives et culturelles sans oublier la possibilité de s’offrir de bons restaurants.

DSC_0329.jpg

Mais ce sont les excursions spéciales « aurores boréales » qui font succès de cette ville car c’est le seul endroit que je connais où les guides annoncent une garantit à 100% de voir une aurore boréale lors des sorties.

Expérience aurores boréales

 Me voilà donc dans un bus à 18h00 pour un départ « Aurores Boréales ». Le guide nous amène à un endroit bien éloigné de la ville, en pleine nature au bord d’un fjord. Une petite cabane en bois nous permet alors de nous réchauffer de temps en temps avec café, thé et du chocolat chaud mis à disposition gratuitement.  Puis j’aperçois un premier voile léger de couleur verte que mon appareil photo me confirme… Il s’agit d’une aurore boréale ! Quelques minutes avant de reprendre la route pour Tromsø , un spectacle vert s’offre à nous, comme une danse dans le ciel. Magique…

Ce ne fut pas ma dernière expérience « aurores boréales », la veille de mon départ pour Paris, je m’offre alors une bière norvégienne dans un bar en plein centre-ville, puis d’un coup le barman me fait un signe « vite regarde dehors » ! Sans manteau je cours vers l‘extérieur et en 10 secondes à peine, je vois alors des aurores boréales violettes scintiller partout à travers le ciel. En quelques secondes j’étais touchée par ce que la nature m’a offert comme cadeau de départ.

C’est alors le cœur léger que je pouvais retourner en France avec cette mission accomplit que m’a remplit de bonheur… Je regarderai toujours cette dernière image dans ma tête,  cette nature qui ne cesse de nous surprendre et qui nous rend tout petit au milieu de ce monde merveilleux qui nous entoure… Un voyage exceptionnel !

Texte et Photos: Andrea G.

Découvrez nos voyages aurores boréales à Spitzberg et Tromsø :

Voyage combiné hiver au Spitzberg et à Tromso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s