BONJOUR VANCOUVER

Samedi, 19h … j’arrive enfin à Vancouver après de longues heures de vol, 9 heures de décalage horaire et une excitation à son plus haut niveau.

Vancouver, j’en rêvais ! Je connaissais sans y avoir mis les pieds, on m’en avait parlé, beaucoup parlé … amis, connaissances, collègues, tout le monde s’accordait à dire que Vancouver était exceptionnelle, d’autant plus qu’elle avait été classée comme la 3ème ville au monde où il fait bon vivre.

Je me devais d’en avoir le cœur net et partir à la rencontre de cette ville de l’ouest canadien, située en Colombie Britannique.

Après un sommeil très léger, je me décidais à partir explorer Vancouver, l’appréhender au lever du jour, errer dans cette ville étonnement calme avant de rejoindre mes compagnons de voyage pour le début de notre périple.

marina _vancouver_colombie britannique

stadium _ vancouver_ colombie britannique

yalestown_vancouver_colombie britannique

Vancouver est avant tout une grande ville nord-américaine avec près de 650 000 d’habitants, un centre (Downtown Vancouver) où trônent de nombreux buildings mais surtout une ville où il fait très bon vivre : le centre-ville se parcourt à pieds en une quarantaine de minutes, elle est verte (le parc Stanley qui couvre environ 4 km2 est le plus grand parc d’Amérique du Nord situé dans un centre-ville), c’est une proximité avec l’eau – de nombreuses marinas où se côtoient petits bateaux et grands voiliers – et les montagnes North Shore qui dominent le paysage de cette cosmopolite ville canadienne.

vue granville island_vancouver_colombie britannique

Le parc Stanley est le poumon de Vancouver et un lieu historique du Canada : ce joyau au cœur de la ville offre à ses visiteurs un panorama exceptionnel sur le fjord et de nombreuses activités pour petits et grands : faire une balade en vélo sur la digue, admirer les totems – véritables œuvres d’arts autochtones – disposés ci et là au sein du parc, fouler le sable fin sur l’une des nombreuses plages, se reposer à l’ombre d’un arbre centenaire, s’extasier devant les nombreux animaux en liberté (oies canadiennes, castors, moufettes pour ne citer qu’eux …) ou encore pique-niquer en forêt.

digue stanley park_vancouver_colombie britannique

totem stanley park_vancouver_colombie britannique

Vancouver c’est aussi une ville gastronomique et le marché de Granville Island ne pourra que réveiller vos papilles : déguster un bagel au saumon de chez Stuart’s assis sur un banc en regardant un spectacle de rue, tomber en amour pour les meilleurs donuts au monde de chez Lees Donuts, manger sur les bords des quais un fish&chips, prendre un thé à la cannelle chez The Granville Island Tea Company ou encore goûter de délicieuses pommes et pêches de la vallée d’Okanagan en regardant les oiseaux qui se déplacent gracieusement au-dessus de la baie.

pont granville island_vancouver_colombie britannique

bread factory_granville island_vancouver_colombie britannique

fruits okanagan_granville island_vancouver_colombie britannique

granville island market_vancouver_colombie britannique

marina granville island_vancouver_colombie britannique

oiseau_granville island_colombie britannique

Vancouver c’est aussi un quartier historique : Gastown. Historique par ses nombreuses bâtisses en briques héritées des époques victorienne et édouardienne qui composent ce quartier, devenu au fil des années le lieu branché de Vancouver.

C’est aussi la forêt pluviale tempérée à portée de mains, la plus grande forêt humide au monde. À quelques kilomètres du centre-ville – à North-Vancouver plus exactement – il est agréable de se retrouver au cœur de cette nature verte et luxuriante. J’arpente le pont Capilano – immense pont suspendu de 140 mètres de long et à 70 mètres du sol  – je marche au milieu des arbres, j’admire les couleurs d’automne qui commencent à apparaitre timidement, je longe les rochers sur une passerelle de verre et je respire à plein poumon cet air si pur au cœur de cette merveille de la nature, que ça sent bon !

capilano_vancouver_colombie britannique

pont capilano_vancouver_colombie britannique

foret pluviale 2_vancouver_colombie britannique

foret pluviale_vancouver_colombie britannique

cliffs_vancouver_colombie britannique

Je commence à apprivoiser cette ville, à la comprendre …  moi parisienne stressée qui ne tient pas en place, je commence à me détendre et à profiter de ce que m’offre cette jolie province qu’est la Colombie Britannique. Je n’en perds pas une miette : je me pose en fin de journée sur Canada Place pour contempler la vue sur les montagnes.

montagnes north vancouver_colombie britannique

Je ne me lasse pas d’admirer les hydravions qui se posent : le soleil se couche, la vue est splendide, la luminosité incroyable … Heureuse de t’avoir enfin rencontrée Vancouver !

Stéphanie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s