Nome, d’une fièvre alaskienne à l’autre

En 1898, des graviers aurifères furent découverts en Alaska, sur la péninsule de Seward, au bord de la mer de Béring. Les heureux prospecteurs fondèrent alors la ville de Nome, leur bonne fortune suscitant une ruée vers l’or. Dès l’année suivante, la ville champignon comptait 10 000 habitants, dont le fameux Wyatt Earp – participant à la fusillade d’O.K. Corral – qui y tint un saloon de 1899 à 1901. Les tentes occupaient 48 km de côte en 1900… Cette même année, un politicien influent du Dakota du Nord, Alexander John McKenzie, s’assura de la nomination d’hommes de paille à divers postes de l’administration de Nome. Ceux-ci dépossédèrent des prospecteurs de leurs mines pour en confier l’exploitation à McKenzie, jusqu’à ce qu’un juge fédéral de la lointaine San Francisco y mette un terme l’année suivante. Rex Beach en fit un roman, The Spoilers, l’un des livres les plus vendus en 1906. Nome compta sans doute jusqu’à 20 000 habitants. Un temps la plus grande ville d’Alaska, elle connut suite à l’épuisement des principaux filons – acté dès 1909 – un déclin plus spectaculaire encore que sa croissance.

La ville est aussi célèbre pour une épidémie de diphtérie pendant l’hiver 1925. Le blizzard et la glace empêchant tout secours par avion ou bateau, c’est en traîneau à chiens que le sérum salvateur fut acheminé de Nenana, terminus du chemin de fer. 20 mushers et plus de 100 huskies se relayèrent pour couvrir les 1 085 km en 5 jours et demi… Gunnar Kaasen pilotait l’attelage qui arriva à Nome, dont le chien de tête s’appelait Balto. Une statue près du zoo de Central Park à New York et une autre dans le centre d’Anchorage honorent la bête.

Balto-Kasson-3x2

Balto-and-team-in-NomeWyatt Earp vécut ses dernières années à Los Angeles. A Hollywood, il inspira de visu le jeu d’acteur d’un jeune accessoiriste, Marion Morrison. Le futur John Wayne tourna bien plus tard avec Marlene Dietrich dans l’une des cinq adaptations au cinéma du roman de Rex Beach, Les Ecumeurs, western sorti en 1942… A la même époque, une bonne part de l’aide militaire des Etats-Unis à destination de l’Union Soviétique transitait par l’aéroport de Nome.

Chaque année depuis 1973, la course de chiens de traîneau Iditarod commémore l’exploit de l’hiver 1925. Entre Anchorage et Nome, « la course du sérum » voit s’affronter les meilleurs chiens et conducteurs d’attelages sur un parcours de 1 000 miles (1 609 km) à travers la taïga alaskienne. Le record de l’épreuve est détenu depuis 2017 par Mitch Seavey, en 8 jours, 3 heures, 40 minutes et 13 secondes ! Plus calme, le film d’animation Balto (1995) rend lui-aussi hommage au célèbre husky.

Nome Alaska Alien Abductions

Nome compte aujourd’hui 3 800 habitants, principalement d’origine Inuit, peuple présent dans la région depuis plus de 10 000 ans. Aucune route ne la relie aux grandes villes d’Alaska. Son isolement est propice aux enlèvements extra-terrestres, du moins dans le film Phénomènes paranormaux (2009)… Sans doute inconscients, des rennes sauvages et bœufs musqués paissent aux alentours.

Par Sébastien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s