Nijni-Novgorod : plein gaz pour la ville de Gorki au bord de la Volga

La coupe du monde de football sera peut-être l’occasion de grands moments d’incompréhension pour les étrangers qui voudront se rendre à Nijni-Novgorod puisqu’il ne faut pas la confondre avec Novgorod. Le nom Nijni-Novgorod veut dire « la nouvelle ville basse », sous-entendu de la Volga. Elle s’est créée vers 1220. Mais de 1932 à 1991, la ville fut rebaptisée Gorki ou Gorky en l’honneur de Maxime Gorki qui y est né. Et c’est ce nom qui est encore fréquemment utilisé dans les gares russes ou sur certains trajets. Gorki Nijni-Novgorod a connu une succession de périodes remarquables : au début du 19ème siècle, Nijni-Novgorod était le plus grand centre commercial de l’Empire russe.

Nijni Novgorod Russie voyage 6

Nijni Novgorod Russie voyage 7

Nijni Novgorod Russie voyage 9

Nijni Novgorod Russie voyage 11

Nijni Novgorod Russie voyage 10

Par la suite, Nijni Novgorod s’est spécialisée dans l’industrie et plus particulièrement la construction automobile. La seconde Guerre Mondiale va amener toutes les industries à travailler pour la production de matériel militaire et du coup à se faire bombarder sans répit par la Luftwaffe – ce qui, un mal pour un bien, a préservé le centre historique. Après la victoire, les soviétiques ont déclaré Gorki « ville fermée ».

Nijni Novgorod Russie voyage 14

En clair, cela entrainait des restrictions d’accès, de résidence et même une disparition des cartes officielles et des statistiques au moment où Google Earth n’existait pas encore. Gorki a reconstruit ses usines automobiles et a même créé une nouvelle marque : GAZ, ce qui est l’acronyme de Gorkovski Avtomobilny Zavod c’est-à-dire « Usine d’Automobiles de Gorki ».

Nijni Novgorod Russie voyage 1

Le logo de GAZ reprend comme emblème un cerf, animal figurant sur le blason de Nijni-Novgorod. La réputation de GAZ est très forte – et justifiée par la fiabilité de ses modèles – pour tout ce qui est poids lourds et bus. Moins connue que l’autre marque russe concurrente, Lada, GAZ n’en a pas moins produit des modèles très prisés, comme bien sûr la Volga, depuis les taxis jusqu’au KGB, en étant considéré comme la Mercedes russe. La nouvelle Volga 2017 est étonnante.

Nijni Novgorod Russie voyage 2 Volga nouvelle

Pour ceux qui veulent savoir ce que l’on peut faire avec une Volga de GAZ, Jason Bourne nous en fait une démonstration magistrale lors de la course poursuite de  dans les rues de Moscou à bord d’une Volga Gaz « empruntée » à un taxi local :  ce qui permet une visite de la très belle ville de Moscou au passage.

A 416 km à l’est de Moscou, Nijni Novgorod, avec ses 1,3 million d’habitants (plus de 2 millions si l’on compte l’agglomération), fait partie des 5 premières villes de Russie. Elle développe une expertise de pôle informatique avec l’implantation de majors de ce secteur comme Intel, Huawei, SAP ou Yandex.

Nijni Novgorod Russie voyage 13

Si de novembre à mars les températures moyennes sont négatives (on a enregistré moins 41°C en décembre et plus de 1 mètre de neige dans les rues) l’été est agréable avec des températures moyennes comprises entre 20 et 25°C.

Nijni Novgorod est donc une ville agréable – elle figure dans le classement des 10 villes les plus agréables de Russie pour la qualité de vie qui s’y développe :

Et les enfants sont particulièrement choyés et ce depuis toujours ; si le parc zoologique porte le nom d’une province d’Afrique du Sud (Limpopo en référence à une histoire pour enfants), le chemin de fer pour enfants imaginé à l’époque stalinienne pour former aux métiers du rail mérite un détour. Il est l’un des 25 existants en Russie et le plus ancien étant né en 1939.

Nijni Novgorod Russie voyage 4 CHemin de fer enfant

Côté transports justement, deux lignes de métro, une gare ferroviaire permettant d’entamer un périple transsibérien, bien évidemment une gare fluviale sur la Volga, mais l’originalité de Nijni Novgorod n’est pas là : construite initialement sur l’une des boucles du fleuve, rive droite, la ville s’est développée sur les deux rives de la Volga, jusqu’à Bor sur la rive gauche, à 6 km à vol d’oiseau de Nijni Novgorod mais beaucoup plus par la route. D’où l’idée d’installer un système de télécabines de 3,7 km de long avec deux stops intermédiaires.

Nijni Novgorod Russie voyage 4 téléphereque

(Pour mémoire le téléphérique urbain de Brest au-dessus du fleuve Penfeld inauguré en 2016 fait moins de 500 mètres et le téléphérique urbain de Grenoble inauguré en 1934 moins d’un kilomètre).

Le terminal de Nijni Novgorod

Le nom de Nijni-Novgorod résonne bien aux oreilles françaises et ce n’est pas étonnant : entre 1800 et 1900 les français allaient régulièrement en Russie et de grands noms comme Alexandre Dumas, Théophile Gautier ou A. De Custine se rendront à Nijni Novgorod essentiellement pour sa foire commerciale mondialement connue. De Custine écrira un livre, « La Russie en 1839 », qui sera le pendant de celui de Tocqueville « De la démocratie en Amérique », Tocqueville ayant prédit que l’avenir appartiendrait à l’Amérique et à la Russie.

Nijni Novgorod Russie voyage 5

Théophile Gautier s’exclamera : « comment peut-on vivre sans avoir visité Nijni-Novgorod ? », lui qui fera deux voyages en Russie notamment pour voir la fameuse foire commerciale où les marchands du monde entier se retrouvaient. Il se disait à l’époque que « Saint Pétersbourg est la tête de la Russie, Moscou son cœur et Nijni Novgorod son porte-monnaie ». Il est vrai que le seul kremlin de la ville mérite le voyage pour sa beauté et son harmonie préservées :

C’est Alexandre Dumas qui décrira son projet de voyage en Russie en ces termes :

« Puis nous partirons pour Novgorod-la-Petite, Nijni-Novgorod ; car ce sera l’époque de cette splendide foire qui attire les marchands de la Perse, de l’Inde, de la Chine ; où l’on trouve les armes du Caucase, les argenteries de Toula, les cottes de mailles de Tiflis ; où l’on vend en bloc les malachites et les lapis-lazuli ; où l’on mesure les turquoises au boisseau ; où l’on achète au ballot les étoffes de Smyrne et d’Ispahan ; où vient, enfin, ce fameux thé de la Caravane, que la Russie paye au poids de l’argent, l’Angleterre et nous au poids de l’or ».

La coupe du monde de football a été une occasion de concevoir un nouveau stade de près de 45.000 places pour Nijni Novgorod.

Par André

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s