Observer la faune au Canada : en Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique, 5ème plus grande province du Canada n’est pas seulement réputée pour ses pistes de ski, ses paysages à vous couper le souffle, sa route des vins dans la vallée de l’Okhanagan, ses territoires autochtones, sa forêt luxuriante et ses longues plages de sable fin … c’est aussi une province où la faune est incroyablement diversifiée.

p120025_011rr

c110008_376rr

c110008_060rr

c120015_201rr

On peut trouver plus de 1 000 espèces animales différentes, réparties dans les nombreux parcs et réserves naturelles de la région. Rassurez-vous, nous n’évoquerons pas toutes ces espèces aux risques de vous perdre dès les premières lignes de cet article, mais seulement 5, celles qui sont pour moi les plus emblématiques.

  • BALEINE

L’ile de Vancouver est – en Colombie Britannique –  l’endroit idéal pour l’observation des baleines, qu’elles soient grises du Pacifique, de Minke ou encore à bosse. La plupart des excursions partent de Victoria, la capitale de la région mais si vous faites le tour de l’île de nombreuses autres opportunités vous seront offertes, comme à Tofino sur la côté ouest ou encore Campbell River sur la côte est. En kayak, en zodiak, en bateau ou même en randonnant le long des côtes, la chance d’apercevoir des baleines est incroyablement élevée dans cette région du Canada, de mars à octobre.

D’autant plus que chaque année entre mars et avril, quelques 20 000 baleines grises du Pacifique passent le long de la côte ouest de l’île de Vancouver lors de leur migration entre le Mexique et la mer de Béring. A cette occasion, les localités de Tofino et Ucluelet organisent le Pacific Rim Whale Festival : photographie, musique, artisanat local … 15 jours de fêtes et de rencontres à ne pas manquer si vous êtes dans le coin à cette période.

baleine - Colombie Britannique

  • GRIZZLY

Le grizzly fait partie de la famille des ours bruns : imposant, majestueux, imprévisible, féroce, il est facilement reconnaissable par son épaisse fourrure et la présence d’une bosse entre ses épaules. Solitaire, le grizzly passe l’hiver en semi-hibernation et sort de sa tanière dès l’arrivée du printemps.

La forêt pluviale de Great Bear est l’endroit où vous rencontrerez le plus grand nombre de grizzly en Colombie Britannique, de mai à septembre, entre fjords brumeux, littoraux escarpés et nature luxuriante. Les petites îles de Gilford Island ou encore Swindle Island – uniquement accessibles en ferry ou en hydravion – sont des lieux recommandés pour apercevoir ce merveilleux animal qui nous fait tous rêver.

p150002_019rr

c120015_006rr

  • PYGARGUE A TETE BLANCHE

Le Pygargue à tête blanche est un imposant et majestueux animal. Appartenant à la famille des aigles, c’est un redoutable prédateur capable par tous les moyens de trouver sa proie.  C’est en Colombie-Britannique, surtout le long de la côte de l’océan Pacifique, que se reproduit la plus grande partie des pygargues nichant au Canada. La majorité des Pygargues à tête blanche qui hivernent au Canada le font sur les côtes de la Colombie-Britannique : ils s’y rassemblent en groupes pouvant aller de quelques individus à près d’un millier pendant la saison hivernale.

c160016-005

  • OURS KERMODE

On trouve en Colombie Britannique un animal unique, insaisissable et l’un des ours les plus rares au monde, l’ours Kermode. Son pelage est blanc mais non ce n’est pas un ours polaire et il n’est pas albinos non plus comme certains pourraient le croire : c’est un gène récessif qui donne à cet ours noir un aspect si particulier. Ces airs de gros nounours lui donne un charme étonnant et on dit de lui qu’il est de nature assez amicale : attention et prudence, c’est tout de même un animal sauvage.

Surnommé “l’ours Esprit” par les Tsimshians, cet animal très rare fut découvert en 1905 par Francis Kermode, un scientifique canadien d’où il tient son nom désormais.

Très solitaire, l’ours Kermode vit en lisière de la magnifique forêt pluviale de Great Bear sur des îles comme l’île de la princesse Royale ou l’île Gribell.

Spirit Bear, Gribbell Island, BC

6-2592

  • ORQUE

De mai à octobre, l’île de Vancouver est aussi l’endroit idéal pour admirer les orques, sublime et imposant cétacé aux couleurs noires et blanches. L’observation se fait le plus souvent en kayak, zodiac ou encore lors de balades à pied le long des côtes de l’île afin de respecter les animaux dans leur milieu naturel.

Au nord de l’île de Vancouver, vous découvrirez l’adorable petit village de Telegraph Cove. Vous serez charmé par ses maisons d’époque sur pilotis reliées par des trottoirs de bois. C’est sans compter que Telegraph Cove est connu pour être le meilleur endroit au monde pour l’observation des orques.

A Victoria, la capitale de la région, vous pourrez participer à un Whale Watching et partir à la rencontre de ces étonnants mammifères marins.

Ou encore à Tofino, petit commune idéalement située sur la côte sud-ouest de l’ile, où il n’est pas rare d’apercevoir les dorsales de ces magnifiques animaux près du rivage.

p150018_077rr

La Colombie-Britannique est un endroit incroyable, qui ne pourra que vous séduire lors de votre séjour, tant par sa diversité de paysages que par sa faune abondante. Notre programme sur l’île de Vancouver déjà en ligne sur notre site ou un programme à la carte que nous pourrons construire ensemble vous feront découvrir une région authentique, des habitants chaleureux, une nature merveilleuse et une faune incroyable.

Stéphanie

 

2 réflexions sur « Observer la faune au Canada : en Colombie-Britannique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s