La route de la soie : pourquoi partir en Arménie ?

L’une des étapes de la Route de la Soie, l’Arménie, est un voyage sur les pas de civilisations disparues qui révèle le patrimoine exceptionnel de l’une des premières nations chrétiennes. Le « Petit Caucase » est déjà riche de paysages spectaculaires et signifiants, de la vallée biblique du mont Ararat à l’enchanteur lac Sevan, du canyon de Kasakh aux gorges de Vorotan. L’Arménie a de surcroît une culture originale, puisant notamment aux sources grecque, romaine, byzantine et russe. L’UNESCO reconnaît la valeur universelle de ses églises et monastères, manuscrits et croix de pierre, témoignages de ferveur souvent plus que millénaires. Nous avons posé cette question à Armen, originaire d’Erevan et francophile. Mais on aurait pu poser cette même question à l’un des monstres sacrés de la chanson française d’origine arménienne admiré par les deux nations puisque la Maison de Charles Aznavour a été inaugurée à Erevan. 

Voici l’Arménie en images suivie des 6 raisons pour aller à sa découverte.

Voyage privé en Arménie 3

Images d'Arménie 13

Images d'Arménie 4

Images d'Arménie 14

Images d'Arménie 12

Images d'Arménie 2

Images d'Arménie 16

Images d'Arménie 8

Voyage privé en Arménie 5

Voyage en Armenie 3

Voyage en Armenie 1

Voyage privé en Arménie 2

1. Pour découvrir un pays et un peuple chaleureux et hospitaliers 

Dieu passait les terres au tamis et les distribuait ensuite aux peuples qui devaient les habiter. Quand c’était le tour des Arméniens, Dieu regarda autour de lui et ne voyant plus de terres, prit les pierres qui restaient dans son tamis et les donna aux Arméniens. « Allez tirez votre pain de ces pierres à la sueur de votre front » leur dit-il.

Une petite légende qui explique bien ce qu’est l’Arménie et ce qu’est le peuple qui habite cette terre ancienne. En effet, ce petit pays du Caucase du Sud frappe par la beauté de ses paysages montagneux s’étendant à perte de vue. A peine l’oeil habitué aux rochers basaltiques gris-noirs du Kotayk et un changement brusque de paysage nous amène à travers la plaine d’Ararat dans un autre cadre montagneux du Vayots Dzor où l’on se plonge dans un spectacle ayant pour seul décor les rochers rhyolitiques rouges sur fond de ciel bleu et finir ensuite sur les plateaux verdoyants du Syounik.

Et un peuple qui depuis la nuit des temps, ayant jeté des racines dans cette terre ancienne, la travaille sans relâche, jouit des fruits de son travail et se fait plaisir d’en offrir une part à tout voyageur qui passera devant sa porte. Perdu au fin fond de l’Arménie, le chemin vous mènera toujours devant une petite maison de campagne au milieu de nulle part dont les habitants âgés ne manqueront pas l’occasion de dresser une table devant vous ; et ils ne vous laisseront pas partir tant que vous n’avez pas goûté du bon pain fait maison, du yaourt nature et du fromage. En partant, vous emporterez avec vous un petit sac rempli de fruits secs, de gâteaux ou de petits pots de confiture.

L’Arménie ce n’est pas un départ, c’est un retour, un retour chez la famille…

2. Pour ne cesser de découvrir Erevan

Erevan est une ville à la fois jeune et ancienne. Elle remonte aux temps du roi d’Ourartou, Arguichti Ier, qui construisit sa forteresse, Erébouni. L’inscription cunéiforme laissé par ce roi, permet de dater cette ville de 782 av. J. C. et sert aujourd’hui d’acte de naissance pour Erevan, qui célèbre en octobre 2018 son 2800ème anniversaire.

Quand vous séjournez à Erevan, vous avez un étrange sentiment dont vous avez du mal à comprendre l’origine. Cette ville marquée par le syncrétisme des styles soviétique et moderne, finit par vous séduire par son caractère immédiat, chaleureux et accueillant. Les façades roses, beiges ou oranges ensoleillées, les habitants bon vivant et accueillants, la jeunesse lumineuse, les multiples cafés en terrasse, les petits winehouses, les clubs de jazz, les nombreuses plates-formes artistiques et culturelles, les rues animées le soir, même en semaine,  vous font petit à petit comprendre l’origine du sentiment qui vous guette dès le premier jour : cette ville aussi lointaine et inconnue pour vous avant d’y arriver, vous semble très familière, comme si c’étaient les retrouvailles entre de vieux amis qui ne se sont pas vus depuis longtemps et qui ont hâte à se parler.

Erevan, ce sont des retrouvailles entre vieux amis…

3. Pour découvrir les piliers d’une civilisation ancienne…

Tiraillée entre Rome et la Perse, l’Arménie se convertit en 301 au christianisme pour préserver son identité historique et pour faire face à d’innombrables invasions et conquêtes. Le très riche patrimoine culturel et historique du pays comprend aujourd’hui de hauts lieux de méditation religieuse. L’extraordinaire ensemble monastique de Guéghard, dont les salles sont taillées dans la roche basaltique, les monastères de Haghpat, de Noravank et de Tatev en sont les exemples  les plus marquants.

Les 17.000 manuscrits conservés au Maténadaran, le musée des manuscrits, retracent les 17 siècles de christianisme en Arménie, ainsi que l’évolution de la pensée scientifique arménienne.

Religion, architecture, science, voilà les piliers de la civilisation arménienne…

4. Pour découvrir les traces de civilisations disparues…

En Arménie vous retracez non seulement le parcours historque d’un peuple très ancien, mais vous découvrez aussi les traces de civilisations perdues. La plus vieille chaussure de femme ayant plus de 5500 ans a traversé les millénaires pour être retrouvée en 2010 dans une grotte, une cave à vin, se trouvant à Aréni, petit village viticole et étape incontournable. Le Musée National d’Histoire abrite aujourd’hui dans l’une de ces nombreuses vitrines cette chaussure millénaire.

Les menhirs du site mégalithique de Karahoundj vous font plonger dans le décor d’un film de fiction… Cet observatoire astronomique remontant à 7000 ans s’étend au pied du mont Oukhtassar (Mont du Chameau) sur lequel les randonneurs trouveront des pictogrammes extraordinaires contemporaines de la construction de l’observatoire.

L’Arménie c’est un voyage à travers le temps…

5. Pour découvrir une cuisine riche et saine

Souvent, quand on ne s’y attend même pas (car aucun panneau ne l’indique, mais on a la chance d’être accompagné par un chauffeur et un guide bien expérimentés), on arrive devant une maison dont le maître vous étonnera par son hospitalité et par sa cuisine exquise. Etre en Arménie, c’est comme si l’on participait à une fête pendant plusieurs jours. Les tablées traditionnelles arméniennes frappent par l’abondance de bonne nourriture saine, jamais la même. Une bonne galette chaude de lavache, le pain traditionnel, qui vient de sortir du four avec du fromage et des herbes… Cela peut devenir l’une des découvertes  gastronomiques les plus marquantes de votre vie. Sans parler du porc mariné préalablement et grillé au feu avec des légumes … Le goût des tomates et des aubergines arméniennes vous feront retrouver les  goûts de l’enfance. Il en est de même pour la pastèque, les abricots, les pêches et les raisins.

La confiture de noix goûtée avec une bonne tisane au thym sera sans aucun doute aussi une surprise gastronomique.

Suivre un régime et voyager en Arménie, sont deux choses incompatibles

6. Pour découvrir l’authenticité d’un pays

Voyager en Arménie c’est sans cesse redéfinir ce qu’est l’authenticité. Une authenticité qui passe par le sourire des habitants de ce pays, par ses goûts et ses parfums, ses champs fleuris qui ne sont pas empoisonnés des pesticides, sa musique et ses chants, par la façon dont vous serez accueillis et accompagnés.

« Toute personne frappant à notre porte ne nous est plus étrangère », cette expression bien arménienne en dit long sur cette authenticité.

Le voyage en Arménie est un véritable découverte tissée de la culture, de la spiritualité et de la gastronomie.  L’étape de la Route de la Soie, Arménie vaut un voyage à part entière et concentre sur son territoire des trésors inestimables de l’Histoire la plus ancienne. Découvrir Erevan et ses environs ou faire un voyage privé en Arménie en sillonnant le pays, le choix vous appartient. Pourquoi Nord Espaces, spécialiste des pays nordiques, propose cette destination cet été ? Parce que les amoureux des voyages ne connaissent pas de frontières et parce que les rencontres surprenantes donnent envie d’aller au delà de tous les horizons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s