Un pôle peut en cacher un autre…

Lorsque l’on pense « pôles », viennent alors de suite en tête le Pôle Nord et le Pôle Sud. Ces appellations sont justes mais très vagues. En effet, pour sourire, nous dirons que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Frederik Paulsen, homme d’affaire passionné de voyages, en a ciblé 8 au total. Il souhaite être le premier homme à atteindre les 8 pôles en 13 ans de périples. Nord Espaces aura été l’un des premiers voyagistes français à proposer des approches du Pôle Nord ; nous avons aussi dès que cela a été possible accompagné les bateaux d’Hurtigruten lorsqu’ils se sont lancés dans l’approche de la péninsule Antarctique et donc du Pôle Sud. Enfin, Nord Espaces a partagé avec les Editions Paulsen – qui proposent des récits de voyages et d’explorations – des valeurs humaines dans une approche respectueuse de l’aventure ou de terres nouvelles. Nord Espaces ne pouvait donc que s’intéresser à tous les Pôles de notre planète Terre. Mais quels sont ces 8 pôles ?

Commençons par le plus commun : Le pôle Géographique ; c’est ce que l’on appelle communément le Pôle Nord, mais aussi le Pôle Sud. Pour le Pôle Nord, c’est alors le point le plus septentrional de la planète, certains l’appelant « le toit du monde », que d’autres appliquent au Mont Everest – sachant que certains affirment qu’il y a bien moins d’êtres humains qui ont posé le pied au Pôle Nord que d’êtres humains parvenus au sommet de l’Everest. Le Pôle Nord géographique est défini comme le point d’intersection de l’axe de rotation de la terre avec la surface terrestre de l’hémisphère nord. Le Pôle Sud géographique est le point le plus au sud de la terre, opposé au Pôle Nord, il est situé sur le 6ème continent de notre planète, l’Antarctique. Il est possible d’atteindre le Pôle Nord géographique, donc le point situé à 90° Nord, avec le brise-glace nucléaire le « 50 ans de victoire » de type Arktika, doté d’un complexe sophistiqué de protection radiologique et ne rejetant pas gaz à effet de serre – la question du retraitement du combustible se posant comme dans toute centrale de production d’énergie de ce type. Ce brise-glace effectue des missions de sauvetage, des missions scientifiques – des clients Nord Espaces ont déposé au Pôle Nord des plaques photosensibles pour le compte d’un laboratoire d’Etat français lors de l’un des voyages – ou des missions ponctuelles d’ouverture de routes maritimes. Nord Espaces Boréalis propose cette croisière hors du commun. L’un de nos clients a publié sur notre blog son petit reportage.

PN Eliane 7

Il est possible d’atteindre le Pôle Sud qui est sur une terre – alors que le Pôle Nord est en pleine mer – en utilisant des avions qui vont effectuer un vol depuis la Nouvelle Zélande ou le sud de l’Amérique du Sud. Nord Espaces n’a jamais souhaité jusqu’à présent proposer ce type de voyage, malgré les sollicitations, à la fois pour les risques qu’il entraîne, pour son coût et ses conséquences sur l’environnement et son intérêt. En revanche, nous nous intéressons à la possibilité de proposer de partager la vie de scientifiques sur des bases en Antarctique comme l’a raconté Cédric Gras – qui est resté sur place plusieurs mois – dans son livre « La Mer des Cosmonautes » paru en janvier 2017 aux Editions Paulsen.

Vient ensuite le pôle d’inaccessibilité. C’est un endroit éloigné au maximum de toute terre émergée. Pour l’hémisphère nord, ce point se situe en plein Océan Arctique. Les trois terres émergées les plus proche sont le cap Richards, le cap Arktichevsky et le cap Melville.

Voici les coordonnées du Pôle Nord d’Inaccessibilité : 85° 49′ N, 175° 49′ E.

Pour l’hémisphère sud, le Pôle d’Inaccessibilité se situe sur le continent arctique à l’endroit le plus éloigné de toute côte. Le point correspond à l’ancienne station de recherche soviétique Sovetskaïa dont voici les coordonnées :     82° 06′ S, 54° 58′ E.

Puis arrive le pôle géomagnétique, un point stable sur l’axe magnétique de la terre.

Et enfin le pôle magnétique. Pour le pôle Nord, c’est le point mouvant qu’indique l’aiguille des boussoles car c’est le point central du champ magnétique terrestre. Il se déplace de 55km tous les ans ; qui plus est, on note cependant une accélération de son déplacement, puisque bien avant il ne se déplaçait que de 10km par an. Son déplacement est dû au noyau ferreux de la terre. C’est Roald Amundsen qui a découvert que les pôles magnétiques indiqués par les boussoles se déplacent : durant une expédition il a comparé ses mesures à celles qu’une expédition avait précédemment effectuée. En 2007, le Pôle Magnétique Nord a quitté le Canada pour se diriger vers la Russie. Il est le témoin direct du champ magnétique qui entoure la terre ; celui-ci protège la planète des radiations solaires et des particules cosmiques – d’où le dépôt quelques instants de plaques photosensibles au Pôle Géographique évoqué plus haut pour comprendre les différences dans les mouvements d’attraction de particules. Le champ magnétique est produit par le fer fondu qui se trouve dans le noyau liquide de la terre.

Les coordonnées du Pôle Nord Magnétique en 2017 ont été déterminées à : 86° 05’ N, 172° 06’ O. Bien évidemment, le Pôle Sud Magnétique se déplace lui aussi, en 2008 il se trouvait en mer d’Urville.

Ses coordonnées : 65° 00′ S, 138° 00′ E.

Mouvements du Pôle Sud magnétique                                      Pôle Nord magnétique

 

pôle 3

C’est aussi grâce à ce champ magnétique qu’apparaissent les aurores boréales. En effet, c’est lorsque les éruptions solaires heurtent le champ magnétique qu’une énergie est alors libérée et qui donne ces magnifiques phénomènes (pour plus d’explication suivez le lien).

AEA 75 copie

Lorsque l’on parle des pôles magnétiques, la théorie de l’inversion des pôles entre alors en jeu. En effet, tout tend à croire que dans quelques années (encore lointaines espérons-le !) les deux pôles vont d’inverser…

Notre planète est tout à la fois grandiose et fragile. Certains voyages permettent d’en prendre conscience et approcher les pôles est une expérience unique, fascinante, dont on revient grandi : regarder une aurore boréale ou australe, découvrir que la nuit n’existe plus à certaines périodes de l’année, même en ville , mais aussi rencontrer celles et ceux qui sous des latitudes extrêmes communient avec la Nature d’une façon bien différente de la nôtre, observer la faune dont on ne sait pas si elle a conscience de la beauté naturelle dont elle fait partie … Il y a de multiples façons d’approcher le Nord et l’expertise de l’équipe Nord Espaces vous permet de choisir le voyage qui vous procurera les images, les émotions, les souvenirs et les sentiments qui vous correspondront.

Léonie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s