Archives pour la catégorie NORD ESPACES a testé pour vous…

Surfer dans les Iles Lofoten sous les aurores boréales

Si je vous parle de surf, à quels endroits pensez-vous ? Nous pensons de suite à de nombreux spots connus dans le monde entier, des spots qui font rêver tout passionné de ce fantastique sport de glisse ; Inutile de présenter l’archipel d’Hawaï, l’Australie, l’Indonésie, Tahiti, l’Afrique du sud ou les Iles Fidji véritables mecques du surf, mais il existe encore des endroits méconnus, isolés, inexplorés qui attirent dorénavant des surfeurs de haut niveau. C’est le cas du champion du monde australien, Mick Fanning, qui l’hiver dernier a été effectué un surf trip en Alaska et dans l’archipel des Iles Lofoten, sous la bienveillance des aurores boréales. Et oui, il est possible de surfer en Norvège, suivez le guide… Lire la suite Surfer dans les Iles Lofoten sous les aurores boréales

DIX CHOSES A FAIRE EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS A SAINT-PETERSBOURG

Vous avez déjà visité le Musée de l’Ermitage, le musée Russe et ce n’est pas votre premier voyage à Saint-Pétersbourg? Il y a encore plein de choses à découvrir dans cette ville de Pierre le Grand, de Pouchkine et de Dostoïevski. Voici quelques idées … Lire la suite DIX CHOSES A FAIRE EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS A SAINT-PETERSBOURG

Les meilleurs spots pour voir une aurore boréale

Avec la rentrée qui s’approche, ceux qui ont laissé derrière eux les voyages d’été commencent à penser à l’hiver. Et l’hiver chez Nord Espaces est synonyme de traîneaux à chiens, de rennes, de Père Noël et … d’aurores boréales bien sûr ! Les fascinantes aurores boréales attirent chaque année un peu plus de monde au-delà du cercle polaire, chacun tentant d’apercevoir un ciel pur qui se drape d’un voile lumineux ondulant quelques instants, quelques minutes, quelques heures, selon la chance … Ce phénomène est à la fois aléatoire et permanent : il y a des aurores boréales en permanence, mais bien évidemment pour en voir, il faut compter sur l’obscurité pour que la lumière des aurores ne soit pas masquée par l’éclat du soleil. Du coup, inutile d’attendre janvier ou février pour partir tenter une photographie qui sera forcément unique, ou avoir simplement une émotion qui le sera tout autant : dès le mois de septembre, la nuit polaire prend de l’ampleur, bien suffisamment en tous cas pour permettre une observation nocturne. Et septembre ou octobre offrent bien d’autres atouts : un jour suffisamment présent pour avoir d’autres activités, un transfert vers le lieu d’observation généralement plus facile sans une épaisse couche de neige qui freine les progressions, et – ce n’est pas un détail – une bien moindre pression touristique qui rend tout le monde plus disponible, plus heureux encore de partager des moments d’exception. Lire la suite Les meilleurs spots pour voir une aurore boréale

Comment combattre le décalage horaire !

A l’évidence, l’être humain supporte mal les déplacements à travers les fuseaux horaires quand ils sont plus rapides que la course du soleil. Cela même si la vitesse de rotation de la Terre est de 1.100 km /h à Paris (mais comment est-ce possible ? Je ne ressens rien alors que je file à plus de 1.000 km/h ?), et que certains des amis de Nord Espaces peuvent se targuer d’avoir franchi à plusieurs reprises, en moins d’un quart d’heure et sans ressentir la moindre gêne, l’ensemble des fuseaux horaires… Ceux là – qui ont posé le pied sur la banquise pile au Pôle Nord où tous les fuseaux horaires se rejoignent – ont beaucoup de chance d’avoir connu cette émotion. Pour tous les autres, le décalage horaire est une source d’appréhension légitime tant il est perturbant : somnolence au moment de la conférence passionnante du guide, maux de tête à l’heure de se mettre en route pour une journée extraordinaire, impossibilité de retrouver ce fichu passeport ou voucher sous le regard soupçonneux du douanier ou réceptionniste, sans parler de la faim qui réveille à 3 heures du matin ou des problèmes de transit sur lesquels je ne m’étendrai pas… Alors, que l’on aille au Baïkal, en Mongolie, ou dans l’autre sens au Canada, au Groenland, il faut se montrer plus malin que son horloge biologique, dont le dérèglement peut nous déstabiliser pendant plusieurs jours.

Lire la suite Comment combattre le décalage horaire !

Mieux connaître Nord Espaces, Natacha

Natacha est franco-anglaise travaillant chez Nord Espaces depuis Septembre 2007. Passionnée par les pays nordiques, elle est maintenant chef de produit des destinations Islande (son coup de cœur) et Ecosse (depuis 1 an). Elle nous raconte ici son parcours et ses souvenirs de voyages – sans oublier quelques idées de voyages pour les familles, étant elle-même jeune maman…elle sait de quoi elle parle !

Lire la suite Mieux connaître Nord Espaces, Natacha

La forteresse maritime de Suomenlinna, patrimoine mondial de l’UNESCO

Pour un parisien de six ans, prendre le bateau pour aller voir un « château » a le parfum des vacances. Suomenlinna, « Forteresse de Finlande », porte bien son nom tant elle est liée à la grande histoire du pays. D’abord province du Royaume de Suède entre le XIVe et le début du XIXe siècle, la Finlande fut ensuite un grand-duché de l’Empire russe de 1809 à 1917, année de son indépendance. Suomenlinna participa ainsi à la défense de trois Etats souverains avant de subir l’assaut de ce début juin.

Lire la suite La forteresse maritime de Suomenlinna, patrimoine mondial de l’UNESCO