Archives pour la catégorie RECITS & CARNETS DE VOYAGE

This is Kamchatka, baby…

Voulez-vous faire un voyage sur Mars? Le massif volcanique de Tolbachik (prononcé Tolbatchik) appartenant au groupe du volcan Klutchevskoï est l’un des sites sensationnels du Kamtchatka. Il présente un sommet pointu (Ostry Tolbachik, stratovolcan au sommet glacé) culminant à 3 682 m, qui masque sa partie active au cratère tout plat, le Plosky Tolbachik. La route – ou plutôt la piste – qui mène vers Tolbachik est longue et difficile. D’abord à travers la forêt, ensuite la toundra, pour finir par le désert des tonnes de roche volcanique. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Absolument ! Quand la météo est clémente, le Tolbachik, étrange et beau, se fait lunaire…Fabuleux…Le Kamtchatka est un rêve !

Lire la suite This is Kamchatka, baby…

LA COTE GASPESIENNE EN VOITURE

La côte gaspésienne vaut clairement le détour ! En longeant le Saint-Laurent vers le nord, vous trouverez d’innombrables points de vue plongeants où des forêts et des montagnes rejoignent la mer. J’aime particulièrement les caps : Cap Nord, Cap Dejnev, Cap Cod, Cap … ces petits bouts du monde, souvent mythiques qu’on trouve sur tous les continents…   Je suis au Québec, en Gaspésie (« la fin des terres » dans le langage des Micmacs, une tribu d’indiens ) sur les rives de Saint-Laurent ; je dois donc impérativement voir le Cap Gaspé, à l’extrémité du parc national de Forillon. Lire la suite LA COTE GASPESIENNE EN VOITURE

Kaali en Estonie

Nord Espaces a été l’un des premiers voyagistes il y a longtemps à proposer l’Estonie, le plus nordique des Pays Baltes. La destination nous a séduits de suite puisqu’elle marie à merveille nature et culture entre le Parc de Laheema et la capitale hanséatique Tallinn, entre les vieux croyants du Lac Peipsi (ou Peipous) et Haapsalu qui accueillit Tchaïkovski, entre manoirs au bord de la Baltique et hôtels modernes dotés de spas qui s’appuient sur une longue tradition de soins et de bien-être. Nord Espaces a baptisé son premier autotour « sérénité d’Estonie » : Lire la suite Kaali en Estonie

La Vallée des Geysers lors de notre voyage au Kamtchatka

La Vallée des Geysers, interdite aux visiteurs jusqu’en 1991, se trouve dans la réserve naturelle Kronotski et fait partie du Patrimoine mondiale de l’Unesco. Accessible pour les touristes uniquement en hélicoptère, cette merveille naturelle se présente comme un canyon d’une profondeur de 400 mètres qui s’étend sur 8 kilomètres et héberge une rivière Geizernaya alimentée par des dizaines des geysers, des sources chaudes, des ruisseaux et des chutes d’eau. Tout autour de la rivière on observe des marmites de boue de taille et de couleur différentes, des mini-lacs bouillonnants et bien évidemment des geysers dans un paysage minéral extraordinaire où se marient des nuances de bleu, de gris, de blanc, ce à quoi se rajoutent toute la panoplie des algues thermophiles, des arbres et des arbustes épanouis. Tout ceci respire, ronfle, tousse, éternue, siffle et vit sa vie toute particulière dans un microclimat unique.

Lire la suite La Vallée des Geysers lors de notre voyage au Kamtchatka

Tuhala en Estonie : une rivière souterraine source de légendes et d’inspiration

Quand Nord Espaces nous avait conseillé d’aller découvrir l’Estonie, je n’ai pas caché ma surprise : qu’est ce qui pourrait nous surprendre dans ce pays dont on entend si peu parler ? Mais comme les conseils de Nord Espaces sont pertinents, nous sommes allés chercher de la documentation : guides, cartes routières auront été notre première approche pour se familiariser avec l’Estonie : je me souvenais qu’en 1990, lors d’une réunion organisée par mon entreprise, il y avait un participant – estonien – qui avait dit que selon lui Tallinn état la plus belle ville du monde ; j’étais alors incapable de positionner Tallinn sur une carte … Donc, c’est quasiment 20 ans plus tard que j’ai pu localiser des lieux comme Tallinn, le lac Peipous qui est quand même excusez du peu le 4ème lac européen par la taille (derrière deux russes et un suédois), Tartu avec l’une des plus anciennes universités (1632), …  Bref, je ne sais plus comment ni où, je suis tombé sur une description du site de Tuhala à proximité de Tallinn … Suffisamment proche pour y aller l’espace d’une demi-journée, suffisamment intrigant pour tenter l’aventure avec notre petite voiture de location… Lire la suite Tuhala en Estonie : une rivière souterraine source de légendes et d’inspiration

OBSERVER LES OURS AU LAC KOURILE AU KAMTCHATKA

Carte Lac Kourile 1Ahhhh c’est une sacrée expérience d’observer les ours au Lac Kourile, au Kamtchatka ! Le lac Kourile, d’origine volcanique, se situe au sud du Kamtchatka et n’est accessible qu’en hélicoptère. Il s’est formé il y a plus de 8.000 ans après une éruption volcanique hors normes. : le volume de matières éjectées par le volcan est évalué à plus de 100 km3 ; la cendre volcanique est arrivée jusqu’à Magadan en Yakoutie, parcourant une distance de 1.000 km.  Aujourd’hui encore, le village de Stekolnoe situé dans la région de Magadan fabrique des bouteilles à partir de verre volcanique. L’épicentre de l’éruption s’est effondré, formant une dépression de plusieurs kilomètres de diamètre. C’est là que le lac Kourile s’est formé.

Lire la suite OBSERVER LES OURS AU LAC KOURILE AU KAMTCHATKA

Spitzberg et Tromsø – Aventures polaires sous les aurores boréales

Depuis toujours j’ai voulu observer les aurores boréales… Un rêve ! Après trois tentatives infructueuses dans différentes pays du Nord, j’ai eu la chance de vivre ce moment si particulier dans des lieux magiques qui resteront gravés dans ma tête : Le Spitzberg et la ville de Tromsø… !

Début mars, l’hiver nordique dans ce coin reculé est la meilleure période avec de la neige, une obscurité qui commence lentement à prendre son envol et des aurores boréales qui sont encore bien présentes… J’ai choisi ce moment idéal pour partir en voyage à la découverte d’une destination arctique : Le Spitzberg, suivi d’une extension à Tromsø, la capitale de la Norvège du nord. Lire la suite Spitzberg et Tromsø – Aventures polaires sous les aurores boréales